top of page

LES « ET-MOI-TIONS » – GUIDE PRATIQUE SUR LES ÉMOTIONS :

Dernière mise à jour : 25 mai 2022

Avez-vous déjà entendu parler du sonar ? Quelle que soit votre réponse vous vous trouvez au bon endroit !

Le sonar est « un appareil de détection sous-marine, utilisant les ondes sonores et permettant le repérage, la localisation et l’identification des objets immergés.»(source : larousse.fr) .

Certains animaux (ex : dauphin/chauve souris) utilisent des systèmes d’écholocalisation qui seraient similaires au sonar afin de repérer la localisation de leurs prédateurs (=dangers) et de leurs proies(=besoins).

Jusqu’ici ok. Mais, « il dit qu’il ne voit pas le rapport ! »

Tout comme le sonar pour les animaux, l’ensemble de nos réactions émotionnelles sont là pour nous permettre d’éviter les obstacles et dangers qui se trouvent sur notre chemin et nous guider vers la satisfaction de NOS besoins. Autrement dit, elles vont nous permettre de nous adapter à notre environnement et régissent ainsi notre vie/survie. Ainsi, malgré ce que l’on peut s’entendre dire, nos émotions sont essentielles à notre fonctionnement et à notre équilibre.

A chaque instant, les réactions émotionnelles cherchent à nous indiquer dans quelle mesure nos besoins sont satisfaits ou insatisfaits.

C’est pour cela que ce texte est intitulé les « ET-MOI-tions » car, concrètement, le message qu’il faut entendre est celui-ci:

« Et moi dans tout ça ? » « Qu’est-ce que tu fais de moi ?»


QUE SE PASSE T’IL LORSQUE JE NE PREND PAS MON « ET-MOI-TION » EN COMPTE ?

Chacune de nos émotions a un message particulier à nous faire passer concernant notre équilibre. Sachant que l’émotion est une réaction provoquée par une stimulation venant de l’extérieur, il est souvent difficile de saisir le sens de cette émotion et ce qu’elle vient dire de nous.

Heureusement ou malheureusement (cela dépend de notre philosophie de vie), que nous comprenions, entendions ou non notre émotion, elle va dans tous les cas s’exprimer et se manifester. (Et oui, comme vu précédemment c’est une question de vie/survie physique et psychique)

Ainsi nous ne pouvons pas empêcher les émotions d’exister, par contre, en cherchant à les éviter nous allons devoir faire face à des déséquilibres de plus en plus difficiles à traiter.

Voici ci-dessous le trajet de nos émotions lorsque nous les repoussons.

Nous pouvons le voir comme une sorte d’escalier avec différents paliers ou marches. Ainsi, plus nous avançons sur ces marches plus il sera coûteux (au niveau physique et psychique) de revenir à un équilibre

  • Contester, repousser ou contrôler le ressenti vis-à-vis de l’émotion

  • Les frustrations s’accumulent et s’entassent, les réactions aussi, elles deviennent « excessives »

  • J’étouffe les émotions, je m’éteins et peut devenir presque indifférent(e) vis-à-vis d’elles

  • Je développe des « réactions secondaires » (angoisse, phobie, stress, dépression)

  • « Et si je regardais une série? » : je me tourne vers des satisfactions illusoires et compensatoires (ex : regarder des films, jouer à des jeux, manger, boire etc…)

  • Je rencontre des problèmes – ou solutions – physique (blessures diverses, problème de peau, de ventre, de tête etc…)

  • La tournée des professionnels de santé, toutes techniques confondues

Suite à cette belle liste, nous comprenons qu’en ne prenant pas en compte notre « ET-MOI-tion » nous allons faire de celle qui devait être un simple mouvement transitoire, un état durable dans lequel corps et esprit vont être enfermés.

Ainsi, il serait manifestement intéressant de nous tourner vers nos émotions et de nous intéresser un peu à elles.

COMMENT FAIRE ?

Avant de nous intéresser aux émotions une par une afin d’en définir les contours et de comprendre plus spécifiquement le sens et l’intérêt de chacune, (articles à venir sur le blog) commençons par nous dire que, le point de départ serait d’AIMER.

ACCUEILLIR

Dans la mesure où nous avons vu que chaque émotion est essentielle et légitime, il est donc de notre devoir de la recevoir et de l’accueillir telle qu’elle se présente à nous.

IDENTIFIER

Dans un deuxième temps, il nous faut comprendrede quelle émotion il s’agit.

« Suis-je triste ? » « En colère ? » « Y’a-t-il plusieurs émotions qui m’animent à la fois ? »

MÉDITER

Lorsque nous avons compris quelles émotions peuvent nous habiter, il est important de décoder et de méditer sur les messages qu’elles veulent nous faire passer.

« Quel est le danger ou le besoin traduit par mon émotion ? »

ÉCOUTER

Comme nous avons entendu notre émotion et son message, il suffit maintenant de pouvoir l’écouter et de réagir en fonction afin de pouvoir retrouver l’équilibre initial.

RÉÉQUILIBRER

Bravo ! L’équilibre se retrouve tout naturellement lorsque ces « étapes » sont validées !

Même si, l’addition de ces lettres n’est en aucun cas fortuite, il me semble que c’est un moyen mnémotechnique sympa, histoire de se rappeler que nos « ET-MOI-tions » sont là pour NOUS ! Elles nous protègent et nous guident afin que l’on puisse survivre et s’adapter à notre environnement. C’est pour cela que s’AIMER n’est en aucun cas un gros mot, c’est avant tout tenter de se regarder, de se comprendre, de se juger, de s’occuper de soi de la même façon que l’on traite une personne à qui l’on tient ; donc, je l’espère, avec bienveillance et tolérance.

Alors …, aimez-vous !

♥ N’oubliez pas que pour aller à la rencontre de nos « ET-MOI-tions » et réussir à AIMER, nous pouvons nous faire accompagner par des professionnels de santé.


8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Chaque année, c’est la même chose, vous sentez que votre moral baisse et que votre énergie est dans les chaussettes dès que la lumière se fait rare et que les jours raccourcissent. C’est la déprime sa

Post: Blog2_Post
bottom of page